NAVIGATION
SOCIAL
ADRESSE Ville de Québec

Le vieux professeur a oeuvré plus d’un tiers de siècle à l’Univesité Laval, à Québec. Son domaine principal d’intervention: la technologie éducative. Bref, tout ce qui peut aider à apprendre, à comprendre à faire saisir et à faire retenir. Pour lui, les médias, ne sont pas que des auxiliaires d’enseignement et d’apprentissage, ils en font partie. Et en ce domaine, tout est en mouvement, en changement. Même les langues évoluent. Il faut s’appuyer sur la tradition et la conserver pour la modifier au besoin, sinon, on renie son temps, son lieu, ses propres moyens d’épanouissement dans un monde qui bouge.

QUI EST-IL ?

Un professeur, un vieux professeur un réalisateur multimédias, participant à toutes les étapes d’un projet, de l’écriture à sa mise en place  et pratiquant un ensemble de technologies appliquées comme l’électronique, la pneumatique, la petite mécanique-robotique, l’éclairage, la sonorisation, la vidéographie, tout cela selon la nécessité du projet.  

PLANIFICATION

UNE SAISON POUR SES PROJETS UNE SAISON POUR LA COLLABORATION

PROJETS ACTUELS

De l’idée à la communication
Mais que fait-il le profeseur retraité ? Ses activités de réalisation sont variées. Il fait notamment des installations thématiques où il construit ou adapte des artefacts qui se meuvent par moteurs ou par pneumatique et qui sont complétés par des vidéos et des trames sonores adaptées. Il fait aussi des sites web, des présentations. Quand il n’est pas l’initiateur d’un projet, il offre sa collaboration selon le besoin. Il explique tout cela dans ses sites: www.postscriptum.qc.ca et www.vieuxprof.com quand il partage des espaces web avec quelques uns. 
 Celui qui marche sur ses deux pieds ne sait pas qu’il est heureux, celui qui s’aide d’un bâton, sait davantage qu’il est heureux de pouvoir marcher. Par contre, celui qui « s’aide trop » par des idées, des plans, des incursions pour pénétrer dans la bulle d’autrui, est un artisan de malheur. - JACQUES RHÉAUME
 Au commencement, une idée, une petite flamme. Après réflexion et apprentissage, la trame du projet s’illumine, les objets, les médias sont élaborés. Tout est offert à qui veut les recevoir.   - JACQUES RHÉAUME
 La métaphore de la lumière prend tout son sens. L’installation est prête, les visiteurs ou apprenants sont présents, les artefacts s’illuminent et se mettent en mouvement, une voix se fait entendre, une image apparaît. L’interaction se fait, la communication est accomplie.   - JACQUES RHÉAUME

VIDÉOS

Dans le petit studio, production de courtes vidéos dont les thèmes sont issus de réflexions et de situations rencontrées. Seul le bien pensé est bien réalisé.

AUDIO

Dans le studio musical, collaboration à l’enregistrement de pistes d’apprentissage pour chorales. Consultation pour la diffusion sonore. Enregistrement de ses propres projets.

ÉCRITURE

Rien ne sert de s’activer en ateliers variés si au départ on ne possède pas un bon script. C’est toujours l’étape la plus longue et la plus lente

ESSAIS

Le professeur philosophe écrit et élabore mais le bricoleur patenteux n’est jamais bien loin pour varier les activités

VOTRE PROJET

Vous avez un projet pour lequel vous souhaitez de l’aide. Demandez et vous recevrez. Il y a toujours place pour l’accueil.

LE TEMPS

Les artefacts sont presque tous trouvés ou élaborés, c’est le temps d’illustrer en installation ce thème majeur abordé par toutes les facettes du savoir. Un projet antérieur s’appelait précisément « temporarium ».
JACQUES RHÉAUME, Ph. D.